Menu

Contact

Contactez-nous pour plus de renseignements

Dr HANNEBICQUE 02.28.27.20.41

Dr LE JACQUES 02.28.25.59.64

Dr THONG 02.28.25.59.62

Prendre un RDV

Vous pouvez prendre rendez-vous avec le médecin de votre choix, soit directement en ligne sur Doctolib, soit par téléphone aux heures d'ouverture du cabinet.

Dr Benjamin Le Jacques Dr Phanarom THONG Dr Matthieu Hannebicque M. Arnaud Genet

DEMARCHE QUALITE

 

Afin d’améliorer la qualité et la sécurité des soins, le Centre Main Sud Loire est engagé dans plusieurs démarches volontaires de programmes d’accréditation et de formation.

 

Accréditation de la HAS :

 

L’accréditation des médecins et équipes médicales est une méthode de développement professionnel continu proposé par la HAS (Haute Autorité de Santé). Délivrée pour une période de 4 ans, l’accréditation d’un chirurgien ou d’une équipe médicale est un gage de qualité et de sécurité des soins. Cette démarche volontaire de gestion des risques est fondée sur des programmes élaborés par les organismes agréés pour l’accréditation, Orthorisq étant l’organisme national chargé de l’accréditation en chirurgie orthopédique et traumatologique. Ses objectifs sont de :

  • Améliorer la qualité des pratiques professionnelles,
  • Réduire le nombre des évènements indésirables associés aux soins (EIAS),
  • Limiter les conséquences des EIAS au bénéfice de la sécurité des patients.

Les médecins et équipes médicales engagés dans la démarche peuvent demander à être accrédités après une période d’engagement d’un an. Après évaluation de Orthorisq (avis favorable ou défavorable) et après instruction par la HAS, les avis sont présentés au Collège de la HAS pour une décision qui sera publiée sur Internet.

L’accréditation est délivrée pour 4 ans aux médecins et équipes médicales qui ont satisfait aux exigences du programme de leur spécialité, sous réserve qu’ils réalisent chaque année un bilan annuel. L’accréditation est par la suite renouvelée tous les 4 ans.

La base de retour d’expérience (REX). Les médecins engagés dans le dispositif d’accréditation déclarent et analysent des événements indésirables associés aux soins (EIAS) survenus dans leur pratique quotidienne. La base de retour d’expérience du dispositif d’accréditation des médecins et des équipes médicales, appelée base REX, compile ces EIAS et leurs analyses. Un des objectifs de l’accréditation est de tirer des enseignements de cette base et de mettre en œuvre un « retour d’expérience » à destination des professionnels de santé.

Les Solutions pour la sécurité des patients (SSP). Le recueil et l’analyse des EIAS dans la base REX permettent de tirer des leçons de l’expérience accumulée par de nombreux professionnels. L’examen approfondi de cette base REX met en avant des causes humaines, techniques et organisationnelles qui éclairent d’un jour nouveau les situations à risques redoutées par les soignants.

 

Les informations ainsi recueillies servent de base à l’élaboration de solutions pour la sécurité du patient (SSP) par les organismes agréés pour l’accréditation des médecins et des équipes médicales. Ces SSP ont pour objectif de réduire la récurrence et la gravité des EIAS en renforçant les mesures de prévention et en permettant soit d’annuler les complications (récupération), soit de réduire leur impact (atténuation) en fournissant aux professionnels un outil pratique à mettre en œuvre dans leur quotidien.

 

 

 

 

La Check List Sécurité du patient au bloc opératoire :

 

A l’instar des procédures de contrôle et de sécurité utilisées en aéronautique ou dans le nucléaire, les médecins et chirurgiens ont souhaité mettre en place leurs propres outils de vérification. Un des principaux outils à la disposition des équipes médicales du bloc opératoire est la Check-List. Constituée de 3 temps et de 25 questions, la Check List est réalisée systématiquement pour toute intervention. Elle permet de diminuer le risque d’erreur de patient ou de côté.

La check-list « sécurité du patient au bloc opératoire » vise à améliorer le partage des informations et à réaliser une vérification croisée de critères considérés comme essentiels avant, pendant et après toute intervention chirurgicale. Rendue exigible en 2010, à travers la procédure de certification des établissements de santé, cette check-list a démontré son efficacité pour diminuer de manière significative la morbi-mortalité postopératoire.

 

 

 

 

La Formation Médicale Continue :

Indispensable en Médecine en raison de l’évolution constante et rapide des connaissances et des techniques, la formation continue s’impose dans le principe à tout médecin par l’article 11 du code de déontologie. Reprenant l’article R.4127-11 du code de la santé publique, il énonce que « Tout médecin doit entretenir et perfectionner ses connaissances. Il doit prendre toutes dispositions nécessaires pour participer à des actions de formation continue. Tout médecin participe à l’évaluation des pratiques professionnelles ».

Les chirurgiens du Centre Main Sud Loire participent régulièrement à des formations spécialisées, aussi bien par le biais de e-learning, de congrès médicaux, d’entrainement sur cadavre, sur simulateur et des staffs pluridisciplinaires. Les réunions de MorbiMortalité (RMM) sont des outils qui permettent de revenir sur un évènement indésirable lié aux soins et d’en analyser les causes afin de dégager des procédures permettant d’éviter qu’il ne se reproduise.

D’autres démarches qualité sont également régulièrement mise en œuvre : procédures de standardisation des soins, fiches d’informations au patient, dossier informatisé, télétransmission au médecin traitant, protocole de stérilisation, procédure de sécurisation de l’envoi des prélèvements au laboratoire, sécurisation de l’utilisation du bistouri électrique, coordination avec l’anesthésiste, procédure d’antibioprophylaxie préventive, démarche pour réduire le risque d’infection nosocomiale…

 


ACTUALITES